Ça sent bon le seringa.

À chaque saison, ses mains travaillent d’autres fleurs. Marco Bosland est un horticulteur de fleurs de saison pur sang. Son année commence toujours par le Viburnum. Succédé rapidement pas deux arbustes à fleurs : d’abord le Deutzia, puis le Seringa (Philadelphus).

Dans la serre mobile

Le Deutzia et le Seringa restent dehors durant presque toute la saison. « Au début du printemps, nous plaçons la serre mobile pardessus », nous raconte Marco. « Grâce à la chaleur dans la serre, nous sommes capables d’avancer un peu la floraison. La serre protège également les plantes contre vent et pluie. » Deutzia et Philadelphus connaissent tout deux une floraison avec de petites fleurs blanches ; seul le Seringa est parfumé. « Après la floraison, il reste toujours quelques boutons de fleur en bas des arbustes. En les traversant, on sent leur parfum douceâtre. »

Ça pousse !

« Durant les mois d’été, nous sommes bien occupés à désherber. Ce n’est pas le travail le plus intéressant, mais nécessaire », d’après le producteur de fleurs de saison. « Ce que je préfère à cette époque de l’année c’est de voir la pousse rapide des végétaux. Parfois jusqu’à quinze centimètre par semaine. »

« Les jours chargés, je suis dans les champs dès 6 heures du matin. Tout est alors encore calme ; il n’y a que les oiseaux que l’on entend chanter. »

Affaire à suivre : après la récolte, de nouvelles tiges se forment déjà pour le printemps suivant.

En savoir plus ?

Poser votre question à l’horticulteur

kwekervraag

Recevez chaque mois de l’inspiration dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous.

Nieuwsbrief