Ça déménage !

Chez John et René Van der Slot, les Jacinthes sont placées dans des serres mobiles. Leur exploitation est située au bord de la Mer du Nord, où se trouvent historiquement un grand nombre de producteurs de bulbes. A l’extérieur souffle un fort vent venu de la mer, mais à l’intérieur – dans la serre mobile – règne une température agréable, grâce au chauffage au sol. Nous couvrons le sol avec une couche de paille », raconte John. « Cela fait office de couverture isolante.

Le printemps éternel

« Parce qu’il fait chaud et lumineux dans la serre, les bulbes pensent que le printemps est arrivé et ils se mettent à fleurir », explique John. Dès que toutes les Jacinthes ont été récoltées, la serre mobile est déplacée vers le parterre suivant, où un nouveau lot de bulbes attend. Et le printemps y commence à nouveau.

« Ce que j’aime dans notre métier, c’est de faire venir le printemps dans l’entreprise, dès l’hiver », trouve John Van der Slot. D’abord on imite l’hiver – dans la chambre froide. « J’ai toujours adoré le moment où l’on ouvre la chambre froide pour constater que les bulbes ont formé des racines et des pousses. Ça marche ! »

« En réalité, notre entreprise est composée de deux exploitations : une unité de culture et une de forçage », raconte John Van der Slot. « Nous commençons par cultiver les bulbes dehors en pleine terre, où nous nous efforçons d’obtenir des végétaux robustes. Après trois ou quatre ans les bulbes ont une taille suffisante pour produire une belle fleur. C’est à ce moment-là qu’ils partiront pour le forçage. »

Les conseils de soin de l’horticulteur

Contrairement à la majorité des fleurs de saison, il vaut mieux ne pas couper la tige des Jacinthes. Le petit morceau de bulbe, (à l’extrémité de la tige) lui assure une longue vie en vase.

En savoir plus ?

Poser votre question à l’horticulteur

kwekervraag

Recevez chaque mois de l’inspiration dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous.

Nieuwsbrief