L’anémone rouge, L’anémone

Anémones : du bleu classique au rouge pompiers

La culture d’anémones de Peter et Els van Santen est installée au cœur du Westland. Cela fait vingt ans qu’ils cultivent des anémones sous serre. Du bleu classique au rouge pompiers. La préférée de Peter est l’anémone blanche au cœur noir (Anémone ‘Marianne Panda’), très utilisée pour les funérailles mais aussi pour les mariages.

L’AIR FRAIS DE LA FORÊT

Qui entre le matin tôt dans la serre sera surpris par l’air frais de forêt qui y règne. « C’est parce que le sol est jonché d’écorce », explique Peter. « C’est là que réside notre armée auxiliaire biologique : de petites bêtes très utiles qui aident lors de la lutte contre les maladies et les plaies. »

PLUS ENSOLEILLÉ

La culture de l’anémone est une culture dite froide. « Nous ne chauffons la serre que pour éviter le gel. La plante pousse tranquillement et régulièrement en hiver, une saison où nous récoltons des anémones, mais pas en très grandes quantités. Lorsque les jours sont peu à peu plus longs et plus ensoleillés, à partir de février, la croissance des plantes devient explosive. Le printemps se déchaîne alors dans la serre. »

CONSEILS PRATIQUES POUR LES SOINS !

Placer les anémones dans un endroit frais et a l’abri des courants d’air. Vous en profiterez alors plus longtemps. Les anémones ont toujours soif : surveillez le niveau d’eau dans le vase et remplissez-le si nécessaire.

En savoir plus ?

Poser votre question à l’horticulteur

kwekervraag

Recevez chaque mois de l’inspiration dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous.

Nieuwsbrief